Kinshasa : les FARDC accusent le M23 et le Rwanda d’attaquer leurs positions malgré le cessez-le-feu

Les Forces armées de la RDC (FARDC) accusent le M23 soutenu par l’armée rwandaise d’avoir attaqué leurs positions jeudi 1er décembre à Kalima, dans le territoire, au moment où les FARDC observent le cessez-le-feu décrété depuis le mini-sommet de Luanda du mercredi 23 novembre.

Cette déclaration est du porte-parole militaire des FARDC, le général Sylvain Ekenge. Pour lui, le pouvoir de Kigali et le M23 sont en train de saboter toutes les décisions prises par les Chefs d’Etat de la région notamment.

« Cette offensive, déclenchée par les Forces de défense du Rwanda, démontre à suffisance, les intentions belliqueuses du pouvoir de Kigali, déterminé à saboter les décisions des Chefs d’Etat de la sous-région ainsi que les initiatives de l’Union africaine, des Etats de l’Afrique de l’Est et de la communauté internationale, pour le retour de la paix et de la sécurité dans la partie orientale de la RDC », a déploré le général Ekenge.

Sur le terrain des combats dans le territoire de Rutshuru, l’armée Rwandaise et le M23 continuent à renforcer leurs positions, regrette le porte-parole des FARDC.

« Malgré la feuille de route contraignante du mini-sommet de Luanda, aucun désengagement des forces rwandaises, des terroristes du M23 n’est observé sur le terrain. Au contraire, il est constaté un renforcement en effectif et en matériel en provenance du Rwanda », a-t-il dit.

Le porte-parole des FARDC, le général Sylvain Ekenge intervenait dans un message diffusé lors du briefing de presse organisé par le ministre de la Communication et des Médias conjointement avec ses collègues des Droits humains et des Affaires sociales.

Ce briefing a été diffusé en direct sur la Radiotélévision nationale Congolaise (RTNC).

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner