Haut-Katanga : 5 présumés meurtriers présentés au gouverneur de province

Les services de sécurité ont présenté  jeudi 1er décembre au gouverneur du Haut-Katanga cinq taximen moto présumés auteurs du meurtre du pasteur Jérémie doxa Lenge, dimanche dernier au quartier Kabulameshi à Lubumbashi.

D’après plusieurs sources, ce leader religieux a été battu à mort par les taximen motos à la suite d’une discussion avec l’un d’eux qui l’a transporté et qui accusait l’infortuné de vouloir lui ravir la moto.  Le gouverneur du Haut-Katanga, Jacques Kyabula a fustigé ce comportement et demandé à la justice de faire son travail pour que les coupables répondent de leurs actes.

Après le meurtre du pasteur Jérémie doxa Lenge dont la vidéo est devenue virale sur les réseaux sociaux, les services de sécurité ont mis la main sur ces cinq taximen motos, présumés auteurs de ce drame.

Pour le gouverneur du Haut-Katanga, Jacques Kyabula, les taximen moto ne sont pas au-dessus la loi :

« Nous avions constaté avec regret que ces derniers temps, il y a des comportements déviationnistes des motards et nous ne pouvons pas laisser la situation perdurer. L’Etat doit assurer l’ordre et la sécurité de tous ».

Le président de ces motocyclistes, Henry Mbuyi, rappelle qu’il est inadmissible d’ôter la vie humaine. Que la justice fasse son travail, a-t-il declaré.

Il a condamné ce drame et appelé les taximen moto à plus de conscience et au respect de l’autorité établie :

« Les actes de barbarie des motards qui parviennent même à ôter la vie d’une personne ça se sont les situations que nous déplorons tous et que nous condamnons tous avec la dernière énergie. Nous allons appeler tous les motards de la province du Haut-Katanga à un changement des mentalités. Quand il y a un problème, vous êtes auprès des services de l’Etat. Se faire justice, tuer, bruler, non, ça, nous condamnons ! ».      

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner