RDC: deuil national décrété après les massacres d’au moins 60 civils à Kishishe

 

Le gouvernement a décrété trois jours de deuil national sur tout le territoire de la RDC dès ce samedi 3 décembre, à la suite de la mort d’au moins 60 civils, dans une série des tueries attribuées au M23 à Kishishe dans le groupement Bambo, au territoire de Rutshuru (Nord-Kivu). Durant cette période de deuil, les drapeaux seront en berne dans tout le pays.

 

Cette décision a été annoncée par le porte-parole du gouvernement, le ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya, à l’issue de la réunion du conseil des ministres de ce vendredi  2 décembre.

Au cours de cette réunion, le Président de la République, Felix Tshisekedi a demandé à la ministre de la Justice et Garde des sceaux « d’ouvrir sans délai une enquête au niveau interne et en même  temps d’œuvrer en faveur d’une enquête internationale pour faire la lumière sur ces crimes de guerre commis par ces barbares », a declaré Patrick Muyaya.

Condamnant fermement « cet odieux crime de guerre commis à Kishishe par le M23/RDF », Felix Tshisekedi a aussi exprimé sa solidarité et sa compassion aux familles des victimes, a indiqué le porte-parole du gouvernement.

Plusieurs sources civiles et politiques du territoire de Rutshuru ont rapporté que la semaine dernière au moins 60 personnes avaient été tuées et d’autres enlevées, en l’espace d’une semaine, dans les villages Kishishe, Kisharu et Rubare par le M23. Ces localités se trouvent dans les zones occupées par cette rébellion.

Selon plusieurs sources civiles et politiques de la région, ces civils sont victimes d’actes de représailles dans ces villages où les rebelles essuient plusieurs attaques des groupes armés, notamment les Maï-Maï, les CMC/Nyatura et les FDLR. 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner