Rutshuru : après l’accalmie, des craintes sur les éventuels combats entre FARDC et M23

La population restée à Kishishe et ses environs, en groupement Bambo, territoire de Rutshuru (Nord-Kivu) a dit, vendredi 2 décembre, craindre des éventuels combats entre les FARDC et le M23.

Selon des sources locales, un calme précaire règne dans cette contrée où la population vit toujours dans la psychose.

Cependant, les FARDC comme les rebelles du M23 se renforcent toute la soirée.

Les mêmes sources rapportent que l’armée a constitué un important verrou pour empêcher le M23 de couper l'axe Rwindi-Kibirizi-Nyanzale.

Cependant, cette zone est vidée de la majorité de sa population au lendemain de tueries perpétrées par le M23 à Kishishe.

Parmi les victimes des tueries attribuées aux rebelles du M23 à Kishishe la semaine dernière, figurent des enfants qui avaient trouvé refuge dans une église avec leurs parents.

Au moins 60 autres personnes, cachées dans cette église, ont été tuées, affirme un notable de cette localité, joint vendredi dernier au téléphone par Radio Okapi.

Cette tension se poursuit dans le territoire de Rutshuru alors que les pourparlers de Nairobi se poursuit en vue de trouver des pistes de solutions pour la pacification de l’Est de la RDC.

Les délégations de deux Kivu, de l’Ituri, du Maniema et du Tanganyika ont travaillé, ce vendredi, en groupes pour sortir une feuille de route par territoire et province.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner