Me Achille Kapanga : « La communauté internationale doit sortir de l’hypocrisie pour la paix en RDC »

La RDC a connu un week-end très diplomatique.

Avec le Président Bissau guinéen Umaro Embalo, arrivé samedi en fin de soirée à Kinshasa, le président Félix Tshisekedi a, selon le ministre des Affaires étrangères, fait le point sur l’état des relations bilatérales et passé en revue la situation sécuritaire qui prévaut dans la partie orientale de la RDC.

Avec l’ancien Président kenyan Uhuru Kenyatta, facilitateur désigné par l’East african Community (EAC) dans le processus de Nairobi, arrivé dimanche à Kinshasa, une série des consultations est entamée avec les acteurs sociopolitiques congolais, d’après des sources de la Présidence.

Pour le Président de la République d’Angola, João Lourenço, médiateur désigné par la SADC et l’Union africaine, arrivé aussi le samedi à Kinshasa, il faut une volonté de normalisation des relations diplomatiques entre Kinshasa et Kigali.

-Que vous inspire cette navette diplomatique ?

-Quel est réellement son enjeu politique ?

/sites/default/files/2022-11/15112022-p-f-paroleauditeurs-site.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner