Matadi: le ministre provincial de l’Economie désagréablement surpris par le non-respect du décret suspendant la TVA

Le ministre provincial de l’Economie du Kongo-Central, Roger Nimi déplore que plusieurs opérateurs économiques du Kongo-Central ne respectent pas jusqu’à ce jour, le décret du Premier ministre portant « suspension de la perception de la taxe sur la valeur ajoutée(TVA) sur les produits de première nécessité ».

Ces derniers maintiennent la structure des prix d'avant la signature de ce décret suspendant la perception de la TVA.

Au cours des opérations de dissuasion qu'il a menées, vendredi 3 et samedi 4 décembre, dans les grands magasins de Matadi, chef-lieu de la province, le ministre Roger Nimi, a affirmé que ces opérateurs économiques sont tout simplement des ‘’escrocs’’ puisqu’ils volent la population.

Dans les magasins d’Afri-food, Beltexco, Sokin, Spango et Socimex, où il s’est rendu, le ministre provincial de l’Economie a fait le même constat: les prix des produits alimentaires de base n’ont pas baissé.

Selon lui, les prix affichés dans ces magasins ne correspondent pas à la structure de prix devant être appliquée après la suspension de la TVA, même si dans leurs factures, il est marqué « zéro TVA ».

Par exemple, un sac de riz qui normalement après la suspension de 16 % de la TVA devait être vendu à 37. 200 FC, est maintenu à 44 000 francs comme avant.

Le ministre Roger Nimi n’a pas hésité à qualifier ces commerçants « d'escrocs, déterminés à accentuer la misère de la population ».

Si rien ne change, le ministre promet de sceller tous les magasins des récalcitrants cette semaine.

Le décret suspendant la perception de la TVA a été signé le 15 octobre dernier par le Premier ministre « vu l'urgence et la nécessité pour le gouvernement, de contenir la flambée des prix des produits alimentaires de base et de quelques biens de première nécessité sur le marché, dans l’objectif d'assurer le bien-être de la population ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner