Nairobi : report de la plénière de clôture du troisième round du processus de Nairobi

Initialement prévu pour ce lundi 5 décembre après-midi, la plénière de clôture du troisième round du processus pour la paix dans l’Est de la RDC a été reportée à ce mardi 6 décembre. La décision est du facilitateur de ce  processus après que certaines délégations des groupes armés présents à Nairobi ont décidé de boycotter cette cérémonie. Uhuru Kenyatta dénonce un problème d’organisation.  

En fait, ce lundi avant-midi, plusieurs membres des délégations des groupes armés présents à Nairobi se sont d’abord  réunis dans la cour du Safari Park Hotel, lieu où se tiennent les travaux  du troisième round du processus pour la paix dans l’Est de la RDC. Ils vont décider à l’unanimité  de boycotter la plénière de la clôture des travaux.  

Selon les sources  contactées par Radio Okapi, certains disent n’avoir pas reçu leurs per diem et d’autres avoir reçu un montant d’environ 300 USD qu’ils jugent insuffisants.   

Par la suite, ces représentants des groupes armés ont décidé de quitter le lieu de plénière.

 Alerté par cette  situation, l’ancien président Kenyan, Uhuru Kenyatta et facilitateur de l’EAC pour le processus de Nairobi, va interrompre les audiences qu’il accordait aux  délégations de la société civile.

S’adressant à l’assistance, sans citer les concernés, Uhuru Kenyatta va dénoncer un problème d’organisation :

« Ceux qui ont organisé pour nous ces pourparlers de Nairobi 3 ont un problème. Moi-même j’étais parmi ceux-là qui cherchaient cet argent. Et cet argent ne leur appartient pas. C’est l’argent pour nous aider à ramener la paix en RDC. Et ceux qui sont concernés, ne pensez pas que la question de la paix est une blague ou un jeu. Dans le cas contraire, moi je n’ai aucun problème pour me lever et dire au monde entier qu’il ne faut plus donner de l’argent à ces gens s’ils ne se sont pas à mesure d’organiser des pourparlers et de nous aider d’avancer dans la bonne voie ».

Uhuru Kenyatta a ensuite annoncé le report pour ce mardi de la clôture du troisième round de ces pourparlers.  

 

Selon la cellule de Communication de la Présidence de la RDC, une dizaine des participants, principalement issus des groupes armés, a présenté au facilitateur une demande de « rétribution symbolique à l'issue d'une semaine d'intenses travaux ».

Conscient des difficultés qu'éprouvent ces participants pour leur déplacement jusqu'à leurs milieux de vie, le facilitateur Uhuru Kenyatta a promis d'y apporter une suite favorable avant la clôture des travaux ce mardi.

Le rapport final des travaux consolidé avec la participation de tous les délégués est déjà prêt. Il sera dévoilé ce mardi avant d'être signé par tous les participants, ajoute la même source.

Plusieurs recommandations et résolutions sont attendues en vue de faciliter le processus de désarmement, démobilisation et réinsertion communautaire.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner