Sud-Kivu : les FARDC repoussent une attaque des combattants Twirwaneho à Mwenga


Les soldats FARDC du 121e bataillon de réaction rapide ont riposté et réussi à repousser, dans la nuit de samedi à dimanche 4 décembre, une attaque des présumés combattants Twigwaneho dans le village Tuwe-Tuwe, à 8 Km au Sud de Mikenge, dans les hauts plateaux du secteur d’Itombwe, en territoire de Mwenga (Sud-Kivu).

Selon les sources de sécurité dans la région, des combattants présumés Twigwaneho se déplaçaient de la foret de Bijabo et se dirigeaient vers Kalingi avec du bétail, lorsqu’ils ont lancé une attaque contre une position avancée des FARDC dans le village Tuwe-Tuwe, au sud de Mikenge. Après la riposte des FARDC, les assaillants se seraient enfuis vers Kalingi, leur bastion actuel dans la zone.

Les mêmes sources soulignent que les assaillants avaient l'intention, à travers cette attaque, de se procurer des armes et des munitions.

Cette source militaire ne fournit aucun bilan du côté de l’armée.

Cependant, des sources de la société civile dans la région indiquent que l'échange de tirs a créé l’effroi au sein des habitants de Tuwe-Tuwe qui appellent à la concrétisation des opérations prévues contre tous les groupes armés dans la région des hauts plateaux.

Jeudi et samedi dernier, des combattants présumés Maï-Maï venus de la zone appelée « point zéro » sont entrés dans le village de Vitchumbi dans la région de Kalingi pour tenter de piller le bétail appartenant aux éleveurs.

Ils ont été interceptés par les combattants Twigwaneho.

Après d’intenses affrontements, les miliciens Maï-Maï se sont retirés sans emporter le bétail.

Le chef de secteur de Lulenge, Samuel Kabindula, confirme cette information et précise que des maisons ont été incendiées dans cette région.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner