Djugu : retour progressif des populations dans les groupements Buba et Mbrbbu


Un retour progressif des populations est observé, depuis quelques mois, dans les localités des groupements Buba et Mbrbbu, dans le secteur des Walendu Pitsi, territoire de Djugu (Ituri).

Les chefs de ces entités ont expliqué, jeudi 8 décembre à Radio Okapi, que ce retour est consécutif au calme qui règne dans ces deux groupements depuis le déguerpissement des miliciens de CODECO dont certains ont opté pour le désarmement.

Ils notent également la présence des militaires des FARDC dans cette contrée.

Ces populations avaient fui, depuis deux mois, des combats récurrents entre l’armée loyaliste et les miliciens de la CODECO.

Ce retour est constaté dans des localités telle que : Gojoka, Alla, Sanduku et autres.

Du coup, certaines écoles jadis fermées comme celle de l’école primaire Hwala et Sanduku sont à nouveau opérationnelles.

La population cultive son champ où déjà des cultures de maïs, de manioc, de haricot, de choux, de poireaux, d’oignons, de sorgho sont produits et certains petits marchés de ces localités sont à nouveau opérationnels.

Les militaires des FARDC basées à Gojoka patrouillent toute cette zone afin de sécuriser la population bien qu’il y ait certaines positions des miliciens de la CODECO qui ont même érigé des barrières où ils font payer 5 000 FC (2.5 USD) aux véhicules et 2 000 FC (1 USD) aux motos.

 

Toutefois, les chefs de ces localités demandent aux autorités militaires de renforcer l’effectif militaire dans les groupements Buba et Mbrbbu afin de sécuriser ces populations qui retournent dans leurs milieux respectifs et de les épargner des menaces des groupes.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner