Félix Tshisekedi aux militaires : « Pour nous faire respecter, nous devons avoir une armée forte »


« Le Congo appartient aux congolais et non aux étrangers. Pour nous faire respecter, nous devons avoir une armée forte de sorte que si un ennemi veut s’en prendre au Congo, il aura à faire face à la puissance de feu de notre armée. Et c’est le travail que je suis en train de faire maintenant », a déclaré le Président Félix-Antoine Tshisekedi mercredi 7 décembre devant les recrues de l’armée à la base militaire de Kitona, au Kongo-Central.  

Félix-Antoine Tshisekedi les a appelés à se concentrer sur leur formation et leur travail pendant que lui s’occupera de leurs familles et de leurs préoccupations.  

« Je me réjouis énormément en voyant que des compatriotes ont répondu favorablement à l’appel que j’avais lancé le 3 novembre. Ils se sont levés dans les 26 provinces de la RDC et ils ont dit qu’ils acceptent de mourir pour ce pays. J’en suis très content et il faudrait que la nation vous soit aussi reconnaissante. C’est pourquoi, moi le Président de la république, je vous dis maintenant que tous vos problèmes me concernent maintenant, vos souffrances sont désormais les miennes », a affirmé le Président Tshisekedi.  

« Vous avez appris que le gouvernement avait envoyé la loi de programmation au Parlement. Depuis l’indépendance, cette loi-là n’avait jamais existé. Le but de cette loi est d’organiser notre armée. Connaitre l’effectif des militaires, savoir équiper notre armée, savoir gérer notre pays de sorte que les militaires soient dans des bonnes conditions. Cette loi nous permettra de mettre l’argent qu’il faut pour vous soutenir dans tout ce que je vous ai expliqué. La souffrance, les détournements des rations des militaires, toutes ces choses vont finir », a promis M. Tshisekedi. 

                                                                10 200 recrues à Kitona 

La base militaire de Kiton a enregistré 10 200 recrues. 

Le Chef de l’Etat a promis de revaloriser les militaires pour décourager ceux qui veulent perturber la quiétude des Congolais.  

« Les gens se sont joués de nous parce que notre armée était désorganisée et le moral des troupes soit au rabais. Aux recrues, selon le rapport reçu, il y a un changement depuis que vous êtes en formation. On vous a formé dans de bonnes conditions, d’après ce qui m’a été rapporté.  Je vais rencontrer certains parmi vous pour qu’ils me confirment ce qui m’a été rapporté. Après, j’irai visiter les conditions de travail et de vie. Sachez que votre chef pense à vous. Je sais que notre pays a beaucoup d’ennemis qui veulent nous voir régresser, qui veulent voler nos richesses », a ajouté M. Tshisekedi 

« Notre priorité est votre bien-être et celui de vos familles. Soyez disciplinés. Il ne faut pas trahir le pays. Le Congolais n’est pas votre ennemi, mais celui qui a besoin de votre aide et protection. Défendons notre Nation et nos compatriotes », a conclu Félix-Antoine Tshisekedi.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner