Lubumbashi : l’UNPC invite les journalistes à ne pas relayer les messages de haine tribale

L’Union nationale de la presse du Congo (UNPC), dans le grand Katanga a invité jeudi 8 décembre, les journalistes de cette région à ne pas relayer les messages de haine tribale et à la violence distillés dans les réseaux sociaux.

« Depuis un certain temps, nous observons avec beaucoup de désolation un afflux de messages de haine tribale d’appel à la violence sur les réseaux sociaux et les journalistes comme vous le savez font usage des réseaux sociaux au quotidien. Il fallait rappeler très rapidement tous les journalistes au respect du code d’éthique et de la déontologie pour ne pas tomber dans ce piège », a déclaré, le vice-président provincial Gilbert Kyungu.

Pour lui, les journalistes doivent plus contribuer à la promotion du vivre ensemble et devraient éviter de propager ce qui est susceptible de briser la cohésion intercommunautaire.

Gilbert Kyungu a révélé que la commission de discipline de l’UNPC est prête à sanctionner tous les contrevenants.

« Déjà à Lubumbashi, il y a une dizaine de journalistes mobilisés pour faire le monitoring de tous les médias, de tous les messages qui circulent sur les réseaux sociaux afin de permettre à la commission de discipline de sanctionner tout journaliste qui tomberait dans ce piège-là, de relayer les messages d’appel à la violence ou de haine tribale », a prévenu le vice-président provincial de l’Union nationale de la presse du Congo.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner