Goma : 3 militaires FARDC condamnés à la peine capitale

Moment de détente des FARDC au Nord-Kivu

Moment de détente des FARDC au Nord-Kivu

La cour opérationnelle militaire siégeant en chambre foraine à Rutshuru-centre, territoire situé à environ 70 kilomètres au nord de Goma, a condamné jeudi, 3 militaires à la peine capitale. Ces condamnations constituent une première série de neuf condamnations que doit prononcer cette juridiction militaire, rapporte radiookapi.net

Ces condamnés étaient poursuivis par l’auditeur militaire supérieur du Nord Kivu pour violation des consignes, arrestations arbitraires avec tortures, et dissipation des munitions de guerre. Le ministère public a également requis la peine de mort pour six autres militaires des FARDC poursuivis pour les mêmes faits. C’est le cas de deux militaires de la 133è brigade en deuxième bataillon et du sergent Bahati Amani de la compagnie d’intervention basée dans le secteur de Kiwanja.
Par ailleurs, le procès à huis clos de Mbuli Kiana, sous-lieutenant accusé de viol d’un jeune adolescent de 16 ans, s’est poursuivi, jeudi, jusque tard dans la soirée. Le président de la cour opérationnelle militaire, Nzau Keba, a affirmé devant l’assistance que l’heure de la tolérance zéro a sonné. Tout soldat indiscipliné de la RDC n’échappera plus à la justice militaire. Après Rutshuru, d’autres audiences de la cour opérationnelle militaire sont annoncées dans le territoire de Beni.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner