Retour au calme à Kiwanja

La tension s’apaise depuis ce mardi matin dans la cité de Kiwanja.
Les activités reprennent après les incidents survenus dimanche dans la
soirée. Selon une organisation des droits de l’homme de la place, les habitants
vaquent à leurs occupations mais craignent des éventuelle représailles de
la part des militaires.

Dimanche soir, un soldat des Forces armées de la RDC avait été tabassé et tué par les habitants
lorsqu’il tentait de voler au quartier Mabungu, dans la cité de Kiwanja, à
plus de 75 Kilomètes au Nord de Goma, dans le territoire de Rutshuru.

Selon des témoins, l’incident est consécutif à des multiples cas
d’insécurité et des pillages enregistrés sur différents axes de Rutchuru.

Le dernier cas en date, un commerçant a été tué par balles au niveau de
Biruma à 4 Kilomètres de katale par des hommes armés, lundi matin. Ces
hommes armés ont aussi pillé deux véhicules. Plusieurs autres véhicules ont
été pillés sur l’axe Bunagana dimanche dernier, a-t-on appris des sources
sur place.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner