Drame familial à Goma: un avocat et deux enfants morts brûlés


Des biens calcinés d'une maison incendiée (archives)

Le barreau de Goma est en deuil. Il a perdu l’un de ses membres, Me Jacques Kafuzi, mort brûlé la nuit dernière dans sa maison suite à un incendie. Sa femme a survécu in extremis au drame, mais pas les deux enfants, proches du jeune couple, qui vivaient depuis peu dans cette maison familiale.

Le drame s’est produit vers minuit au quartier Mabanga sud, derrière les bureaux des agences onusiennes PAM et FAO.

Le feu s’est déclaré vers minuit et a embrasé toute la maison construite en planches.

Selon les voisins, l’homme se serait d’abord échappé. C’est en revenant sur ses pas pour tenter de voler au secours des enfants qu’il s’est retrouvé dans un grand feu dont il n’a pu se dégager.

Il est mort autant que les deux infortunés (un garçon et une fille) qu’il voulait sauver.

En revanche, l’épouse de l’avocat s’en est sortie vivante, avec des brûlures légères sur le dos, affirment des témoins.

L’origine du feu serait électrique, d’après plusieurs témoignages.

Le parquet de Goma s’est rendu sur le lieu du drame pour collecter tous les éléments d’information nécessaires en vue d’initier une enquête.

Selon ses collègues, Me Jacques Kafunzi venait de se distinguer au test d’aptitude professionnelle.

Il attendait aussi de renouveler sa prestation de serment au barreau de Goma où il a exercé pendant cinq ans.

C’était aussi, d’après les mêmes sources, un grand défenseur des droits humains.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner