RDC: le fossé s'élargit entre les élus et leurs électeurs, selon la VSV


Les électeurs sont déçus de la prestation de ceux qu'ils ont élus

La population congolaise dans son ensemble est d’avis que ses intérêts ne sont pas défendus par ceux qu’elle a élus. C’est ce qui ressort de la restitution, jeudi à Kinshasa, du monitoring sur l’impact du travail des parlementaires et députés provinciaux de la République Démocratique du Congo réalisé par la Voix des sans voix pour les droits de l’homme (VSV).

Au terme d’une enquête menée sur terrain, cette ONG  fait le constat selon lequel l’électorat du pays dans son ensemble est déçu de la prestation de ses élus, aussi bien nationaux que provinciaux.

Le fossé entre les élus et leurs électeurs s’est donc élargi,  conclut cette enquête.

A en croire Rostin Manketa, assistant administratif de la VSV, les élus du peuple ne rendent pas régulièrement des comptes à leurs électeurs.

Ce qui risque de mettre en péril la jeune démocratie congolaise, estime-t-il.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner