Mahagi: tensions entre deux communautés religieuses à Ugwilu

L’administrateur du territoire de Mahagi a suspendu toute activité religieuse au sein d’une chapelle à Ugwilu, un village situé à plus de 200 kilomètres au nord de Bunia, en Province orientale. Deux communautés religieuses, AIC et CECA 20, toutes deux de l’Église du Christ au Congo (ECC), se disputent la chapelle.

Cela fait vingt ans que chaque partie revendique le droit de propriété.

Depuis une semaine, la tension est devenue très vive entre les fidèles de l’AIC et ceux de la CECA 20 (Communauté évangélique au centre de l’Afrique).

Mercredi 5 mai, les deux camps se sont livrés à la violence.

L’administrateur du territoire de Mahagi, Christophe Ikando, témoigne :

«La CECA avait construit une école primaire qui a été incendiée. L’AIC a aussi construit son école secondaire qui a été brûlée. Nous avons trouvé toutes les classes brûlées, la moto du directeur de l’école primaire détruite, beaucoup de blessés dont un professeur. Nous avons donc décidé de fermer cette église jusqu’à nouvel ordre et demandé aux uns et aux autres de s’apaiser, en attendant les décisions de leur hiérarchie.»

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner