Minova: des milliers de déplacés livrés à eux-mêmes


Un camp de déplacés au Sud Kivu

Environ 23.000 familles de déplacés sont privés de vivres et de médicaments à Minova et ses environs. Leurs représentants en ont fait part à une équipe de protection conjointe de la Monuc en visite dans la région.

Plus de 1200 foyers de ces déplacés sont dans des familles d’accueil à Kalungu.

Certains sont à Minova et dans ses environs, d’autres dans un camp de déplacés à Mubimbi, à quelques kilomètres au sud de Minova.

La plupart sont venus de la région de Ziralo, où des groupes armés commme les FDLR et les Mai Mai de Kirikicho agissent encore.

D’autres ont fui les combats dans la région de Masisi, Ufamando et Ngungu.

Profitant du passage d’une délégation conjointe mixte de protection de la Monuc, des représentants de ces déplacés à Kalungu ont fait part de leur difficultés à survivre.

Le chef de cette localité a souhaité le retour de ces déplacés dans leurs lieux d’origine car ils constituent un fardeau pour la population locale.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner