Kalemie: des nouvelles mesures de sécurité à la prison centrale

Un officier de la police nationale congolaise détenu à la prison centrale de Kalemie a tenté de mettre fin à ses jours, dans la nuit de mardi, à l’aide d’une lame de rasoir. Stoppé à temps, il a eu la vie sauve grâce à une intervention médicale. Consécutivement à cette tentative, le 1er substitut du procureur de la république près le parquet de grande instance de Kalemie a pris des nouvelles mesures pour sécuriser les prisonniers.

Plus question de voir des couteaux ni des objets tranchants entre les mains des prisonniers. Les cellules de la prison seront systématiquement fouillées matin et soir.

Ces mesures sont déjà appliquées par Adèle Mutingwa, la directrice de la prison. Elles devraient éviter le genre de scénario vécu mardi dans cette prison.

En effet, le capitaine de la police sauvé de justesse tentait de s’ouvrir la gorge à l’aide d’une lame de rasoir. Le chirurgien a dû appliquer seize points de suture au cours d’une intervention de deux heures et demie pour lui éviter la mort.

Le détenu est poursuivi par l’auditorat militaire garnison de Kalemie pour association de malfaiteurs et vol à mains armées.

Cette tentative de suicide a été précédée par un autre cas de suicide réussi. Un officier de la police avait réussi à se loger une balle dans la tête trois mois auparavant dans la même ville.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner