Bukavu: délogement dans le domaine privé de l’Etat

La police a expulsé samedi soir des maisons du domaine privé de l’Etat les familles de sept cadres et agents de administration publique dans la commune d’Ibanda, à Bukavu, au Sud-Kivu. L’opération pourra se poursuivre et concerne jusque là, selon de sources, une quarantaine de familles.

Biens jetés dehors, portes des maisons scellées, sept familles ont été délogées samedi à Bukavu dans le cadre d’une opération décidée la veille par l’autorité provinciale au cours d’une rencontre présidée par le gouverneur intérimaire.

Le procureur général, les ministres provinciaux et d’autres responsables des services publics de la province ont pris part à cette rencontre.

La mesure frappe notamment les familles des magistrats retraités et des magistrats mutés mais dont les familles sont encore restées sur place à Bukavu.

Les victimes de cette opération déplorent le caractère brutal et non humanitaire de cette mesure.

Comment suivre nos maris mutés sans moyens et pendant que ceux-ci sont encore logés dans des hôtels ? s’est demandée une mère de famille.

Mais pour le gouvernement provincial, il faut remettre de l’ordre dans le secteur du logement dans les maisons de l’Etat.

Selon le ministre provincial des Affaires foncières, une commission avait été créée à cet effet.

Et celle-ci a dressé la liste des fonctionnaires qui n’ont plus droit d’occuper les maisons de l’Etat, notamment les non cadres et les locataires insolvables.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner