Shabunda: libération des 45 otages après de violents affrontements


Des habitants d'un village du Kivu fuyant une attaque des FDLR (Archives)

Les éléments de la 511e brigade des FARDC Amani Leo ont libéré le jeudi 13 mai les 45 personnes enlevées le lundi dernier par les FDLR sur le pont Nyakakubwamià Shabunda, après de violents affrontements, indique le capitaine Olivier Hamuli, porte-parole des opérations Amani Leo. L’administrateur du territoire de Shabunda et d’autres sources indépendantes confirment cette information.

Les FARDC engagées dans les opérations « Amani Leo » ont poursuivi les assaillants jeudi, vers 9 heures du matin. De violents affrontements les ont opposés aux ravisseurs. Bilan : 7 FDLR tués, 4 armes individuelles, 2 panneaux solaires et une phonie ont été récupérés, a précisé le porte-parole.

Selon le capitaine Olivier Hamuli, les habitants des villages des otages ont renseigné les éléments de la 511e brigade sur les  traces des ravisseurs. Les FARDC  leur ont  témoigné toute leur reconnaissance, indique la même source.

Toujours d’après des sources militaires, les 45 otages libérés étaient enlevés par les FDLR pour transporter la cassitérite que ces derniers avaient pillé edans une mine au Maniema.

L’autorité territoriale a confirmé toutes ces informations. Selon elle, tous les 45 otages sont retournés chez eux.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (152)
Ebola (129)
Djugu (55)
FARDC (51)
FCC (49)
Léopards (46)
Beni (36)
Sénat (30)
Can 2019 (28)
ADF (25)
Lamuka (23)
AFDC-A (23)
CACH (20)
Caf (20)
Monusco (20)