UA: défi de la paix en Afrique, une flamme à la RDC

A l’occasion de la 8ème réunion, vendredi 21 mai à Kinshasa, le  groupe des sages de l’Union africaine (UA) a décerné la flamme de la paix au gouvernement congolais. La cérémonie s’est déroulée en présence de quelques membres du gouvernement.

Selon Yvette Ngandu, coordinatrice du secrétariat du groupe des sages, la flamme de la  paix se situe dans le contexte de l’année de la paix déclarée par les chefs d’Etat pour pouvoir accélérer un certain nombre de décisions  politiques qu’ils avaient prises mais qui n’ont jamais été mises en œuvre.

Le groupe a, par ailleurs, examiné les conclusions et les recommandations de l’atelier sur la problématique des femmes et des enfants dans les conflits armés qui s’est clôturé jeudi.

Parmi les 20 recommandations adoptées, indique Yvette Ngandu, figure l’idée de mettre en place un manuel qui serait disséminé et partagé avec toutes les sociétés civiles et les différentes personnes concernées par cette problématique pour que soient connus les mécanismes mis à leur disposition.

En général, ces mécanismes restent connus des experts.

Donc, il faut assurer qu’il y ait une certaine vulgarisation, pour que, par exemple, les procédures judiciaires puissent être connues, que les femmes et les enfants qui sont confrontés à ces problèmes puissent connaître leurs droits et les instruments auxquels ils peuvent faire appel pour essayer de réduire leur vulnérabilité.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner