Sénat: Mwando Nsimba déplore le mariage contre nature FDLR-Maï Maï


Le ministre Charles Mwando Nsimba lors d'une intervention au parlement (Archives)

Le ministre de la Défense nationale et Anciens combattants a répondu mercredi 9 juin  à la chambre haute du parlement au sujet des foyers de tension persistant encore dans plusieurs coins de la RDC. Tout en reconnaissant l’existence des opérations menées par les FARDC, Charles Mwando Nsimba déplore des alliances contre nature entre les FDLR et les Groupes  Maï Maï.

La situation sécuritaire qu’a présentée le ministre Mwando concernait notamment l’Equateur, la Province Orientale, le Nord et le Sud Kivu ainsi que le Nord Katanga.

Le ministre de la défense a déclaré que les FARDC mènent encore des opérations dans plusieurs zones à l’Est du pays contre les groupes armés réfractaires au processus d’intégration et de paix. Charles Mwando Nsimba explique :

«Il est malheureux de constater que des alliances contre nature se sont tissées entre les FDLR et certains groupes armés. C’est le cas notamment avec les FRF et le groupe dit Maï Maï Yakutumba, respectivement basés sur les hauts plateaux de Minembwe et dans les environs de Fizi. Allez-y comprendre, honorable président. »

Par ailleurs, le ministre a affirmé que la plupart de ces groupes armés n’ont plus d’existence politique ni militaire, mais plutôt économique.

Le président du Sénat, Léon Kengo wa Dondo a ajouté qu’il s’agit d’une situation liée à la pauvreté :

«La pauvreté n’est pas seulement propre à l’insécurité, mais propre aussi à ceux qui votent. La pauvreté, l’analphabétisme sont des grands ennemis de la démocratie et le gouvernement devrait y pourvoir.»

Dans tous les cas, le ministre Mwando a souligné qu’en dépit du manque de moyens suffisants pour opérer, les FARDC n’ont perdu à ce jour aucune position récupérée.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner