Kindu: pas d’eau potable, la Régideso lance un SOS

Depuis le mardi 15 juin, l’eau fournie par la Régie de distribution d’eau (Regideso) à Kindu ne coule plus des robinets des abonnés de cette entreprise. Conséquences: les femmes sont obligées d’effectuer de longues distances à la recherche de ce liquide vital.  

Bidons sur la tête, les femmes s’empressent tôt le matin vers le fleuve Congo pour puiser de l’eau, malgré les risques que cela comporte sur le plan sanitaire. 

Cette situation s’explique par  les coupures intempestives du courant fourni par la Société nationale d’électricité (Snel), en cette période où toutes les sources tarissent. 

En plus, l’horaire de la fourniture d’eau qui est conditionné par le courant va de minuit jusqu’à 8 heures du matin (locales) et le week-end, de 5 heures à 20 heures.

Pour les autorités de la Regideso, les abonnés doivent payer leurs factures pour permettre à cette société publique d’assurer la desserte. 

Avec leurs maigres moyens de bord, elles affirment avoir acquis seulement un fût de gasoil. 

De ce fait, ils lancent un SOS aux autorités provinciales ainsi qu’aux ONG,  qui militent pour le bien-être de la population, de s’impliquer en vue de trouver une solution durable à cette situation. 

La rupture de fourniture d’eau intervient à Kindu pendant chaque saison sèche.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner