Walikale: opérations Amani leo, les FARDC observent une trêve


Le territoire de Walikale au Nord-Kivu

Les opérations militaires conjointes et coordonnées contre les Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) dans le territoire de Walikale, au Nord-Kivu, sont momentanément suspendues depuis le 25 juin. Question de permettre aux unités de stabilisation de s’installer dans toutes les zones où les rebelles des FDLR ont été délogés, selon le commandement des opérations Amani Leo au Nord-Kivu.

Ces opérations de Walikale ont été officiellement lancées le 1er juin avec la participation de huit bataillons des Forces armées de la RDC venus du Nord-Kivu et du Sud-Kivu.

D’après les sources militaires congolaises, du 1er au 24 juin, soixante huit rebelles FDLR ont été tués, dix-huit se sont rendus et douze autres dont onze enfants ont été capturés.

En plus, une vingtaine de bastions de ces forces négatives situées en pleine forêt, au sud-est du chef-lieu du territoire de Walikale, ont été détruites.

Côté FARDC, le bilan fait fait état de quatre tués et onze blessés, selon le commandement des opérations Amani leo au Nord-Kivu.

Dix bataillons de stabilisation seront déployés à partir du 1er juillet en vue d’assurer la sécurité et la protection des civils dans toutes les localités récupérées.

Présentement, ce sont des unités de réserve qui assurent la relève des FARDC du Nord-Kivu et Sud-Kivu qui étaient engagés dans les combats. D’après le commandant des opérations Amani leo au Nord-Kivu, après cette trêve, les opérations militaires conjointes et coordonnées à Walikale vont reprendre d’ici le 7 juillet prochain.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner