Equateur: le père du chef rebelle Udjani, arrêté puis transféré à Kinshasa


Blessé et assis sur une chaise roulante, Ibrahim Mangbama Mambenga, au départ de Mbandaka vers Kinshasa, 3 juillet

Le ministre de la Défense nationale, Charles Mwando Simba, a présenté à la presse, samedi 3 juillet à Kinshasa, le président le Mouvement de libération indépendante et alliés (MLIA) et père d’ Oudjani, Ibrahim Mangbama Mambenga.

Le ministre Mwando a remis Ibrahim Mangbama à la justice militaire pour qu’il puisse y répondre de ses actes.

Ibrahim Mangbama Mambenga a été appréhendé, jeudi 1er juillet, par les FARDC au village Bowa, à 30 kilomètres de Bomongo centre dans la province de l’Equateur, selon le commandant de la région militaire de l’Equateur, le général Ekutsu

Il été acheminé, samedi à Mbandaka, à bord d’un hélicoptère de la Mission des Nations unies pour la stabilisation du Congo (Monusco).

Il y est arrivé à 10 heures 30 (locales), sous une haute surveillance militaire et policière.

Après sa présentation aux médias locaux, il a poursuivi son périple vers la capitale congolaise.

Toujours selon le général Ekutsu, le président du MLIA est tombé dans une embuscade tendue par les FARDC, au moment où il s’apprêtait à traverser la rivière Ubangui pour se rendre au Congo Brazzaville.

Le bilan des affrontements fait état de plusieurs rebelles tués et un élément des FARDC légèrement blessé, confirme  le Général Ekutsu.

Le gouverneur de l’Equateur, Jean Claude Baende, s’est dit satisfait de l’arrestation de ce cerveau moteur du mouvement rebelle dans sa province.

Il a estimé que la capture de Ibrahim Mangbama met fin de la rébellion, qui a éclaté depuis octobre 2009 à Dongo dans le nord de l’Equateur.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner