La Sonas assiste les victimes de Sange

La Société nationale d’assurances (Sonas) accorde deux cents matelas et deux cents paires de draps, aux structures de santé de Sange où sont internés les blessés de l’incendie. La Sonas répond ainsi à l’appel du gouvernement aux institutions publiques pour soulager les souffrances des victimes. Selon le président du conseil d’administration de cette entreprise, cette assistance n’est pas à assimiler à un quelconque dédommagement.

D’après Martin Bitijula, le rôle de la Sonas n’est pas seulement de traquer les gens qui ne sont pas en ordre avec l’assurance, mais elle a aussi un volet social. Pour le cas de Sange où plus de 200 personnes ont péri, la Sonas en tant qu’entreprise publique, ne peut pas rester insensible, indique-t-il.

Selon la même source, le camion citerne à l’origine du drame de Sange serait assuré par la Comesa.

En attendant l’aboutissement des enquêtes, la Sonas ne saurait répondre à une question de dédommagement, conclut-il.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner