Grands Lacs: Washington s'en va-t-en guerre contre les minerais de sang en RD Congo


Les groupes armés au Congo ont financé leurs violences avec le produit d’une activité minière illicite.

Le Congrès américain a voté jeudi dernier un projet de loi prévoyant d’enrayer le commerce illicite de quatre minerais considérés comme des métaux de sang en provenance des ressources minières congolaises. Le document sera bientôt promulgué par le président Barack Obama.  Ces minerais sont l’oxyde d’étain, le coltan, la wolframite et l’or.

Le projet de loi américain exige de la part des entreprises qui font des affaires en RD Congo et dans les pays voisins de déclarer aux autorités américaines où elles acquièrent ces métaux.

Il réclame également à ces entreprises de conduire des audits réguliers pour s’assurer qu’elles ne contribuent pas directement ou indirectement à un conflit armé.

En outre, le texte appelle le département d’Etat d’élaborer une nouvelle stratégie pour traiter la question du commerce illicite et le lien avec les groupes armés.

Selon le président de la commission des Affaires étrangères de la Chambre de représentants cité par l’Agence France Presse, les Congolais ont trop longtemps été des pions dans la lutte sanglante entre groupes armés qui ont financé leurs violentes campagnes de terreur avec le produit d’une activité minière illicite.

Avec cette nouvelle loi américaine, les groupes armés, leurs chefs et les entreprises  prédateurs des richesses minières congolaises seront bientôt coupés des vivres.

Le texte, qui contient plus de 2.300 pages fait partie du projet de loi sur la réforme financière des Etats-Unis.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner