Libenge: détournement des salaires des enseignants, 2 suspects aux arrêts

L’ordonnateur délégué de la mairie de Zongo et du comptable d’Etat de cette ville ont été arrêtés, à la suite des investigations  menées par une délégation du ministère national de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel, EPSP,  venue de Kinshasa. Les deux hommes sont soupçonnés de détournement des salaires des  enseignants des écoles protestantes de la 17e Communauté évangélique du Christ en Ubangi, Cecu.

Au total, quatorze écoles primaires et secondaires de la Cecu nouvellement mécanisées sont victimes de ce détournement. Les enseignants de ces écoles réclament leurs salaires de six mois.

Ces salaires  seraient détournés par les autorités locales de Zongo où sont virés  ces fonds.

Faute d’institution bancaire à Libenge, l’ordonnateur délégué et le comptable de Zongo  retirent  ces fonds à la banque avant de les transférer à Libenge,  à 180 kilomètres de Gemena.

Mais Voilà. Depuis six mois, ces salaires se volatilisent, a constaté l’équipe venue de Kinshasa. La mairie  de Zongo est pointée du doigt comme responsable de cette  opération.

Le chef d’agence de la Banque centrale, succursale  de Zongo,  confirme  cependant que les fonds ont été bel et bien retirés de la banque. Bien plus, il fait savoir  que de janvier à juin dernier, son institution n’a enregistré aucun retard pour la paie des enseignants.

Pour sa part, le  maire adjoint de Zongo dit ne pas être au courant de cette affaire.

Une délégation du ministère de l’EPSP,  venue de Kinshasa a mené des investigations sur place à Zone.

A l’issue de celles-ci, la mairie a pu restituer deux mois des salaires des enseignants de Libenge,  tout en signant une décharge pour les quatre mois restants.

La délégation de Kinshasa a fait arrêter le week-end dernier l’ordonnateur délégué et le comptable d’Etat de la mairie de Zongo pour besoin d’enquête.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner