Révision du fichier électoral: à Matadi, l’UDPS plaide pour un délai supplémentaire


L'UDPS Matadi réclame plus de sérieux de la part de la CEI (Photo archive)

A quatre jours de la fin des opérations de révision du fichier électoral dans la province du Bas-Congo, la direction fédérale de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) Matadi plaide pour qu’un temps supplémentaire soit accordé de manière que le plus grand nombre possible des gens soit enrôlé dans cette province.

Dans une déclaration faite vendredi à Matadi, chef-lieu de la province, le président de l’UDPS Matadi a demandé au gouvernement central de mettre à la disposition de la Commission électorale indépendante (CEI) tous les moyens matériels et financiers nécessaires pour le bon déroulement des opérations de révision électorale.

José Nzau Vola s’est également adressé à la même occasion à la CEI et à la population de Matadi.

Que la Commission électorale indépendante prenne au sérieux ces opérations et accorde le temps qu’il faut pour que tout le monde se fasse enrôler, a souligné la fédération matadienne du parti d’Etienne Tshisekedi.

Quant à la population elle-même, l’UDPS Matadi  l’appelle à ne pas se décourager, à se présenter promptement dans les différents centres d’inscription, à résister à des manœuvres éventuelles qu’elle pourrait encore rencontrer de la part des préposés à l’opération de révision du fichier électoral.

Et dans pareil cas, exiger pacifiquement son enrôlement, coûte que coûte, a insisté le même responsable politique.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner