Crash à Bandundu ville: une vingtaine de morts

Un avion de la compagnie Filair s’est écrasé, mercredi 25 août  en début d’après-midi au quartier Office dans la ville de Bandundu. Une panne de carburant serait à la base de l’accident. Le bilan provisoire fait état d’une vingtaine de morts. Et d’après des agents de la Régie des voies aériennes, il n’y aurait aucun survivant.

Le médecin directeur de l’hôpital général de référence de Bandundu-ville parle d’une vingtaine de corps déjà  acheminés à la morgue de cet hôpital.

Selon les premières informations, il s’agirait d’un avion de la compagnie Filair en provenance de Kiri pour Kinshasa.

Donat Mpwo Mafuta,  porte-parole de l’assemblée provinciale du Bandundu,  s’est sur le lieu du crash. Il témoigne :

« Une panne de carburant a été la cause de l’accident. On a déjà recensé plus de quinze morts. Il semble que d’autres victimes sont dans la carlingue. Les corps sont en train d’être acheminés à la morgue de l’hôpital général de référence de Bandundu à bord des véhicules de la Monusco. Au moment où je vous parle, les autorités provinciales sont sur le lieu du crash : le vice-gouverneur, le maire de la ville, les autorités militaires et civiles. Tout le monde est là.»

D’après le même témoignage, l’avion avait quitté Kinshasa dans la matinée, il a fait escale à Kiri, Bokoro, Semendwa.

A son retour, l’aéronef devait transiter par Bandundu ville. C’est à l’approche de l’aéroport, à 200 ou 300 mètres, en plein centre ville que l’avion a connu le crash.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner