Kabare: bras de fer entre le ministre Kantitima et le mwami Kabare


Norbert Basengezi, ministre de l'Agriculture, Elevage et Pêche

Le ministre national  de l’Agriculture, Norbert Basengezi Kantitima et le mwami Désiré Kabare, chef de collectivité de Kabare sont à couteaux tirés. Motif: la délocalisation de la laiterie de Bushi, du territoire de Kabare vers la ville de Bukavu, par le ministère de l’Agriculture.  Une decision que  rejette le Mwami Kabare.

Le ministre Kantitima, dans sa déclaration,  a indiqué qu’une partie de cette concession a été vendue par les autorités coutumières.

La concession abritant la laiterie de Bushi, précise le ministre de l’Agriculture, est querellée.

C’est pourquoi, poursuit la même source, le gouvernement met à la disposition de la population du Kivu la centrale laitière du Kivu (CLKI) qui sera installée dans les enceintes de l’Office nationale de café (ONC) à Bukavu.

De son coté, Désiré Kabare a estimé que cette décision constituait un manque à gagner pour sa population.

Il a déclaré:

«Les arguments qui ont été avancés pour délocaliser la laiterie de Bushi ne sont pas probants. Nous avons mis à la disposition de la population de Kabare 131 hectares pour accueillir la construction de l’usine de la laiterie et 369 hectares dans le groupement de Bushwira pour le ranch qui doit accueillir les vaches. Quand on me dit que les autorités locales ont vendu la concession de la laiterie, je ne peux qu’être indigné.»

Pour le mwami de cette localité, c’est l’occasion de relancer l’élevage dans cette région grâce à cette unité de production.

Cette laiterie est restée non exploitée pendant plusieurs années.

Grâce à l’expertise de la Banque africaine de développement (Bad) et de l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture (FAO), le gouvernement a obtenu un financement pour sa relance et le relèvement de l’élevage dans cette partie de la province du Sud-Kivu.

Plus de 400 000 dollars sont déjà disponibles pour ce projet.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner