Kinshasa: les routes de l’Est dans un état lamentable, à la veille de premières pluies


Etat d'une partie de la voirie urbaine de Kinshasa©Radio Okapi

Le mois de septembre est là. C’est le retour de la saison de pluies. Cependant, une question se pose: quel est l’état des routes à  Kinshasa à quelques semaines de dame la pluie ? Si, à l’Ouest de la capitale on assiste à un effort  d’embellissement, de réhabilitation ou de la construction des routes,  ce n’est pas le cas dans la partie Est.

Un tour effectué par Radio Okapi dans certaines   communes comme Limete, Lemba, Matete, Masina, Ndjili, Kinsenso, Kimbaseke et la partie sud de Kalamu,  a suffi pour se rendre compte de l’état lamentable  de certaines routes avant la saison pluvieuse.

Les habitants de cette partie  de la capitale se disent abandonnés  par l’Agence des grands travaux.

Les avenues Kimwenza à Kalamu, Sefu entre la Foire et Terminus à Lemba, l’avenue Université, le boulevard Lumumba, sans parler des avenues Mama Mobutu et Kamina à Ndjili, toutes ces routes principales de la partie Est de la capitale sont dans un état déplorable.

Les grands trous sur Kimwenza, non loin de l’école laïque, ceux de l’Université à la bifurcation avec l’avenue Mbandaka, sans oublier les crevassées qui parsèment l’avenue Sefu à Lemba et les ravins sur Mama Mobutu ainsi que les dénivellations de l’avenue Kamina à Ndjili Sainte Thérèse, montrent à suffisance qu’on est loin de l’embellie.

Le décor est planté pour que lacs et rivières dans les rues et ruelles de la partie Est de la capitale retrouvent droit de cité lors de grandes pluies à venir.

De son côté,  M. Miringanyo, chargé de communication de l’Agence des grands travaux rassure :

« L’ordre a été donné d’abord de redorer l’image de la capitale partant du boulevard du 30 juin. Mais dans notre plan, tous les axes de la ville de Kinshasa sont retenus. Bien sûr, dans la première phase, les projets qui ont été le plus retenus sont dans la partie Ouest de la capitale. Mais en seconde phase, c’est la partie Est.»

M. Miringanyo rassure également que quel que soit l’état de pluie, son agence saura comment intervenir parce que tous les matériels sont disponibles. Il annonce d’ailleurs le début imminent des travaux.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner