Goma: l’appel de Julien Paluku aux preneurs d’otages


Julien Paluku affirme avoir transmis l'instruction du chef de l'Etat aux responsables des services de sécurité.

Le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku, a demandé, lors d’une réunion jeudi 2 septembre à Goma, aux responsables militaires et des services spécialisées de sécurité de s’impliquer davantage pour mettre fin au climat d’insécurité dans la province. A l’issue de cette réunion, il a lancé un message aux preneurs d’otages dans cette province.

Julien Paluku a déclaré:

«Ce n’est pas en prenant des otages, en les amenant en brousse, que nous allons résoudre nos problèmes au Nord-Kivu.  Il y a un espace des discussions au sein du quel nous pouvons traiter nos problèmes. Et non pas prendre des Indiens, des Ukrainiens, des Russes. On peut se faire connaître dans le mal et ça ne sera pas porteur de bonheur pour son avenir.»

Les kidnappings constituent, a-t-il reconnu, un problème très sérieux que connaît cette province.

Le gouverneur Paluku a rassuré ses administrés en ces termes:

«Nous devons rassurer tous ceux-là dont les fils et les parents ont été enlevés que la province ne va aménager aucun effort pour que l’on puisse retrouver leurs enfants, dans les limites évidement de nos possibilités. Parce que nous ne pouvons pas avouer que nous allons retrouver toutes les personnes, mais nous devons tout faire pour que nous puissions arriver à retrouver toutes les personnes.»

Au nombre de mesures prises au cours de cette réunion, figure notamment la démilitarisation de la ville de Goma.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires