Beni: poursuite des affrontements entre FARDC et ADF/Nalu, 29 rebelles tués


Le territoire de Beni marqué en rouge sur la carte

Vingt-neuf rebelles ADF/Nalu tués et seize armes récupérées,  tel est le nouveau bilan de la deuxième phase des opérations Ruwenzori lancées vendredi dernier dans la zone qui porte le même nom, en territoire de Beni, selon les responsables militaires des FARDC. Du côté de l’armée nationale, on parle de dix-sept blessés qui ont été transférés à Beni par la Monusco.

Les mêmes sources précisent toutefois que l’un des blessés a succombé mercredi 8 septembre à ses blessures.

Pour sa part, la société civile de Beni territoire demande à la Monusco et aux FARDC davantage d’efforts pour assurer la sécurité des retournés dans ces zones d’origine.

Mardi 7 et mercredi 8 septembre, les FARDC ont focalisé leur offensive contre les rebelles de l’ADF/Nalu sur les positions rebelles de Nadui, Mutara, Makembi,  à environ une dizaine de kilomètres à l’est de l’axe Eringeti-Kokola.

Le bilan de ces deux journées, selon le commandant des opérations Ruwenzori basé à Beni, fait état de vingt-deux rebelles tués. Ce qui porte, selon lui, à vingt-neuf le nombre de rebelles ougandais tués depuis le lancement de ces opérations vendredi dernier.

Des sources militaires affirment par ailleurs que dix-sept militaires FARDC ont été blessés lors de ces affrontements. L’un d’eux  a succombé à ses blessures après leur évacuation vers Beni par la Monusco  mercredi.

Ces sources indiquent aussi qu’au moins seize armes et une quantité importante de minutions ont été récupérées.

La société civile préoccupée par la sécurité des déplacés

Pour sa part, la société civile du territoire de Beni confirme l’avancée des militaires FARDC dans cette zone.

Mais elle exprime sa préoccupation sur les zones  des combats qui sont pour la plupart, selon elle, des zones cultivables sur l’axe Kokola-Eringeti.

Les forces vives locales demandent aux FARDC et à la Monusco de fournir davantage d’efforts pour sécuriser ces zones conquises au bénéfice des populations retournées.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner