Kinshasa: les FARDC et Us army administrent des soins gratuits aux malades

L’unité d’intervention rapide des FARDC appuyée par l’armée américaine a commencé, samedi 11 septembre à Kinshasa, des soigner gratuitement les Kinois souffrant de toutes sortes des maladies. Plus de cinq cent soixante personnes ont été soignées pour cette première journée.

Cette opération va se poursuivre jusqu’au 17 septembre prochain, selon le chargé de presse pour le compte de Meg flac Dis, la manœuvre militaro-civile, le capitaine Victor Masandi:

«Cette manœuvre est divisée en deux grandes parties. Il y a la partie appelée ‘l’action civique et humanitaire’ et l’autre, appelée ‘Mascal ‘, c’est-à-dire la simulation des blessés en masse.

Pour aujourd’hui, les Kinois ont répondu massivement à l’appel de l’Unité d’intervention rapide. Elle est, ici, renforcée par l’armée américaine pour soigner deux mille personnes.»

De toutes les façons, a-t-il ajouté, il y a eu préenregistrements des malades dans trois sites, basés à:

  • Masina
  • Ngaliema
  • Kalamu

Les soins devraient administrés jusqu’au 15 septembre. Les deux jours suivants, le capitaine Victor Masandi, devraient être consacrés à la simulation des blessés en masse.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner