Lubumbashi: les médecins assouplissent leur grève


un hopital sans médecins

Les médecins du Katanga ont levé, lundi 25 octobre à Lubumbashi, la radicalisation de leur mouvement de grève. Ils ont pris cette au cours de leur assemblée consacrée à l’évaluation de ce mouvement, une semaine après son déclanchement. Ils ont opté pour le service minimum.

Les médecins directeurs des hôpitaux, les médecins chef de staff et le médecin chef de service sont chargés d’assurer le service minimum.

Ils soignent les urgences et les orientent vers les  structures qui fonctionnent normalement.

Cette séance d’évaluation a révélé que la radicalisation n’a pas été effective dans plusieurs provinces du pays et, qu’au Katanga, elle n’a été observée qu’à Lubumbashi.

Les médecins expliquent cette décision du service minimum par humanisme.

Mais, des sources proches du Syndicat national des médecins (Synamed) ont déclaré que ce sont les épidémies de rougeole et de choléra, qui touchent le Katanga, qui ont obligé les médecins à revenir sur leur décision.

En outre, la vaccination contre la polio devrait débuter le jeudi 28 octobre.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (173)
Ebola (64)
FARDC (53)
Ceni (31)
Kinshasa (28)
Beni (28)
Unpc (27)
FCC (27)
UDPS (26)
Corruption (25)
Butembo (21)
Goma (20)
Sécurité (20)
Monusco (20)
élection (19)
Police (19)