Le Maniema prêt pour la révision du fichier électoral


révision fichier électorale (archives)

La société civile du Maniema promet une totale mobilisation de la population pour garantir le bon déroulement de l’opération de révision du fichier électoral dans cette province. Elle se dit satisfaite  des réponses données par le président de la Cei lors des échanges du mercredi 2 novembre.

En mission dans le Maniema, l’abbé Malu Malu a rencontré des chefs coutumiers, des délégués de la société civile, des représentations des femmes, des confessions religieuses et des hommes des médias. Ils ont discuté des préparatifs  de la révision du fichier électoral.

La province est butée à des problèmes notamment ceux liés au déplacement d’une catégorie des futurs électeurs, estime la société civile.

Germain Musombwa a déclaré:

« Il y a des difficultés, surtout par rapport aux vieillards qui ont du mal à atteindre le centre d’inscription. Notre rôle pour le moment est de sensibiliser la population pour qu’elle  puisse donner aussi sa contribution pour arriver au niveau des centres d’inscriptions. »

Les femmes qui se considéraient comme marginalisées, se disent aussi prêtes pour faire de la mobilisation en faveur de ces opérations.

Elles demandent à être associées dans différents comités de sensibilisation pour femmes.

« La préoccupation des femmes du Maniema est que nous ne sommes pas représentées suffisamment au niveau des institutions nationales et même, provinciales. Bientôt ce sont les élections, nous demandons de que l’on nous fasse participer à  la sensibilisation afin que la parité soit bien respecté », a déclaré Ndaya Saleh qui représentait les organisations féminines.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner