Katako Kombe: l'Eglise catholique s'implique pour résorber un conflit intercommunautaire


Carte Katako-Kombe

Mgr Nicolas Djomo, évêque de Tshumbe et président de la Conférence episcopale nationale du Congo, Cenco,  s’est rendu cette semaine dans le territoire de Katako Kombe. Objectif de sa mission : apporter sa contribution à la pacification de deux villages longtemps engagés  dans des conflits fonciers à Katako Kombe. Il s’agit notamment des villages Kianda dans le groupement de Nyanga et Okidambo dans le groupement de Ngombe.

Selon l’évêque de Tshumbe,  la situation conflictuelle du Sankuru est due à  des manipulations des politiciens. Il appelle la population du Sankuru à s’opposer à ces tireurs des ficelles.

Monseigneur Nicolas Djomo explique le nœud du conflit à Radio Okapi :

Les deux groupements se disputent la propriété de cette rivière poissonneuse. Malheureusement la justice a rendu plusieurs jugements contradictoires. Cette situation d’une justice mal rendue a progressivement provoqué le débordement. Souvent pour des problèmes politiques surtout à l’approche des élections, les acteurs politiques instrumentalisent les diversités locales pour opposer les populations. Et C’est ça qui est regrettable.

Le prélat fustige également les tireurs des ficelles:

Nous devons développer les capacités de résistance envers les nôtres, qui, de l’extérieur,  télécommandent les mouvements de division parmi nous. Il faut savoir que c’est en restant unis qu’on peut construire un nouveau Sankuru, qu’on peut aller de l’avant.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner