Lumbashi: 1 500 agents de Frontier dénoncent des disparités dans le calcul de leur décompte final


L'usine de l'entreprise minière Frontier Sprl qui devra laisser la place à Sodifor

Le calcul du décompte final de près de mille cinq cents agents de l’entreprise minière Frontier est entaché d’irrégularités. Selon la commission de crise installée à la veille de la paie de ce décompte final, l’employeur a commis plusieurs erreurs dans les calculs des préavis.

D’après la même source, les agents de Lonshi à Comisa SPRL ont touché dix mois de préavis avec licenciement alors que ceux de Frontier n’ont eu droit qu’à deux mois.

La commission de crise demande d’être désormais associée dans cette opération afin que toutes les parties trouvent satisfaction.

Kapamsa Edundu, coordonnateur de cette commission de crise à Frontier SPRL, déclare :

D’une façon unilatérale, notre patron ne peut plus recalculer seul. Il faut qu’on se mette autour d’une table. Il y a des choses dont il n’a pas tenu compte, notamment des congés compensatoires. Vous trouvez un travailleur de trois mois, qui a 5 368 jours de congés compensatoires, par contre, un travailleur de trois ans n’en a que 370. Ca ce sont des cas qu’on doit relever…

Kapamsa Edundu a également affirmé que des agents ayant presté pendant trois ans au sein de Frontier sans être immatriculé à l’Institut national de sécurité sociale ont droit à un remboursement.

Il a aussi fustigé le fait que des agents qui n’ont jamais adhéré aux syndicats aient constaté des ponctions dans le calcul de leur décompte final.

« La loi ne dit pas que vous devez retrancher les cotisations  syndicales à quelqu’un qui n’a  jamais adhéré à un syndicat. Nous relevons les erreurs que nous avons constatées, de façon que, de commun accord, nous soyons fixés sur le délai pour le calcul et être fixer sur la date de la paie», a dit Kapamsa Edundu

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner