Ituri : accusé de non paiement de loyer, l’Okimo en justice


Logo de l'Okimo

L’Office des mines d’or de Kilo Moto (Okimo) est traîné, depuis ce lundi 15 novembre, devant le tribunal de grande instance de Bunia. Il est accusé par un citoyen grec de non payement de six mois de loyer. Les responsables de l’Okimo rejettent le statut de locataires auprès de l’accusation et revendique plutôt celui du nouveau propriétaire de l’immeuble que revendique ce Grec.

Le loyer que l’accusation réclame à l’Okimo est de l’ordre de 10800 USD. Ce qui équivaut à un loyer mensuel de 1800 USD.

Ces frais non payés concernent la représentation et la direction générale de l’Okimo à Bunia.

Joint ce lundi matin par Radio Okapi, l’Administrateur délégué général (ADG) de l’Okimo, Willy Bafoa a indiqué que son entreprise a déjà acheté l’immeuble querellé auprès du gouvernement congolais.

La défense rejette cette affirmation et dit ne pas être informé de la vente de cet immeuble.

Vous pouvez écouter Me Modeste Mageni, avocat des établissements Tambakis et Frères.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Livrant une version contraire à celle du patron de l’Okimo, le conseiller juridique de cette entreprise reconnaît que son entreprise occupe l’immeuble sous le statut de locataire.

Toutefois, il a promis de vérifier les affirmations de l’ADG de  sur l’achat de cet immeuble et de se prononcer dans deux semaines. Jules Yango

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner