Procès sur les manifestations de Kasumbalesa: 11 personnes écopent de deux ans de prison


La justice met fin à un vieux malentendu entre douaniers et petits commerçants à Kasumbalesa

Le verdict est tombé, vendredi 19 novembre au tribunal de paix de Kasumbalesa dans l’affaire en matière de flagrance qui opposait le ministère public aux quinze prévenus, accusés d’être les meneurs des manifestations des opérateurs économiques à Kasumbalesa en début de cette semaine. Parmi les quinze prévenus, onze sont condamnés à vingt quatre mois de servitude pénale et aux amendes de 100 000 francs congolais (environ 111 USD).

Deux élèves vont payer 50 000 francs congolais d’amandes pour réparation des préjudices causés, avant d’être traduits au tribunal pour mineurs. Les deux autres élèves ont été acquittés, faute de preuves.

Ces élèves étaient poursuivis par le ministère public pour  destruction méchante, coups et blessures et vol.

Plusieurs dégâts ont été enregistrés à la suite des manifestations des opérateurs économiques en début de semaine.

Les immeubles de la Direction générale des douanes et accises (DGDA) de Kasumbalesa ont été attaqués, des véhicules endommagés et des documents ainsi que plusieurs autres biens volés.

Les manifestants protestaient ainsi contre la mesure prise par cette direction, qui les oblige désormais à payer des taxes pour le maïs, la farine de maïs et autres denrées alimentaires qu’ils transportent dans des camions.

Ces commerçants ont affirmé être de petits détaillants, dont le travail consiste à acheter les marchandises à la frontière pour les revendre à Lubumbashi et qu’ils étaient donc incapables de payer cette taxe de 100 000 francs congolais exigée par la DGDA.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner