Bunia : 142 femmes souffrant de fistules opérées grâce à un financement de UNFPA

En Ituri, 142 femmes atteintes de fistules ont été opérées à Bunia et à Ngote, à plus de 150 Kms au nord de Bunia. D’une durée d’un mois, cette campagne de réparation des fistules a été réalisée par l’ONG internationale COOPI grâce au financement du Fond des Nations unies pour la population (UNFPA).

Il s’agit de femmes atteintes de fistules suite à un viol ou des complications liées à un accouchement difficile. Elles affirment avoir été exclues de leurs familles et de leurs communautés en raison de leur état. Un état, disent-elles, caractérisé notamment par des fuites d’urine incontrôlées.

Une d’elles évoque le long calvaire qu’elle a vécu avant d’être aujourd’hui soulagée. « J’ai souffert de cette maladie pendant 31 années, l’urine ne cessait de couler, » dit-elle. « J’ai erré partout et tout l’argent de mon père a été dépensé pour les soins. Le mari m’a abandonné et la famille s’est lassée de moi. Aujourd’hui, je suis guérie, je vous remercie beaucoup pour cette action. »

Pour faciliter leur réinsertion socio-économique, les bénéficiaires de cette campagne de réparation de fistules ont en outre reçu une aide matérielle.

L’ONG internationale COOPI a remis un sac de farine de froment, un sac de riz, un bidon de pétrole, et un carton de savon à chacune des femmes.

Financé par l’UNFPA, le coût total de l’ensemble de cette action s’élève à 190 mille dollars américains.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner