Boma: pluie torrentielle, un mort et plusieurs dégâts matériels

Carte de la ville de Boma dans le Bas Congo.Carte de la ville de Boma dans le Bas Congo.

Carte de la ville de Boma dans le Bas Congo.

La grande pluie qui s’est abattue le samedi 18 décembre dans la ville de Boma, à environ 120 kilomètres à l’ouest de Matadi, au Bas-Congo, a causé plusieurs dégâts. On enregistre un mort, une personne disparue. Plusieurs bâtiments et habitations se sont été également écroulés.

Des sources concordantes parlent de plusieurs ménages sans abri dont la plupart passent la nuit à la belle étoile. Ces sinistrés lancent un SOS aux autorités tant provinciales que nationales.

La victime est un garçon de 14 ans, retrouvé sous les décombres du quartier Luki, dans la commune de Kabondo, selon des témoins.

Les mêmes sources affirment qu’il a été emporté avec sa mère par les eaux de pluie. A l’heure actuelle, la maman du défunt reste introuvable.

Parmi les bâtiments écroulés, on compte l’église kimbanguiste, le bâtiment de la Communauté évangélique de l’Alliance au Congo du Mont Sinaï ainsi que plus d’une trentaine de maisons.

Aucun quartier de Boma n’a été épargné par des dégâts, indiquent ces mêmes sources, qui soulignent que plus d’un millier des sans abri sont également enregistrés parmi les dégâts.

Des caniveaux et autres routes ont été aussi touchés. C’est le cas de la route nationale numéro 1 Kinshasa-Matadi qui a été coupée en deux au niveau du rond point Boma 2, précisent ces sources.

Du coup, la circulation a été interrompue mais la situation s’est normalisée après l’intervention des engins de la société Afritec.

Les sinistrés lancent un SOS aux autorités provinciales pour qu’ elles les assistent.

La population locale craint de voir le nombre des sinistrés s’alourdir face à d’éventuelles précipitations annoncées dans les heures ou les jours à venir.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner