EPSP: Maker Mwangu tente une expérience des comptes bancaires pour les écoles

Elèves du Collège Boboto à Kinshasa, lors d'un séminaire sur la CPI. Photo icc-cpi.intElèves du Collège Boboto à Kinshasa, lors d’un séminaire sur la CPI. Photo icc-cpi.int

Elèves du Collège Boboto à Kinshasa, lors d'un séminaire sur la CPI. Photo icc-cpi.int

Les parents d’élèves pourront désormais verser les frais scolaires directement à la banque et non auprès des responsables scolaires. Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel, EPSP,  a lancé mardi 21 décembre un projet d’ouverture des comptes bancaires en faveur des écoles, en collaboration avec l’Association congolaise des banques. L’objectif essentiel est, selon le ministère de l’EPSP, d’améliorer la gestion des finances des établissements scolaires.

La même source annonce que cette expérience pilote concerne la ville province de Kinshasa et le Katanga.

Environ mille écoles de la capitale ont été choisies pour cette opération.

L’Association congolaise des banques se félicite de cette initiative.

La gestion des finances dans les écoles de la RDC est souvent calamiteuse, explique  le ministre Maker Mwangu Famba.

D’où la nécessité de trouver des solutions.

Parmi ces solutions, l’ouverture des comptes bancaires par ces établissements scolaires.

Pour le directeur provincial de l’EPSP Kinshasa-Ouest,  Fabien Bwetu Telamio, l’objectif est de permettre aux parents de payer les frais tel que décidé par les autorités.

Il explique:

«Etant donné que nous aurons notre propre compte, nous allons communiquer à tous les parents le numéro compte pour l’examen d’Etat ainsi que le montant des frais scolaires que le gouverneur va fixer. Les parents iront librement en banque verser ce montant là.»

De son côté,  l’Association congolaise des banques se dit satisfaite de cette offre qui permettra, estime-t-elle, une gestion transparente des fonds déposer  par ces écoles.

François Ngenyi, 3e vice-président de l’Association congolaise des banques est de cet avis:

«En gérant au niveau de l’institution bancaire, parce qu’à chaque période on peut solliciter un relevé bancaire qui permet en fait que chacun se sente en confort au regard du nombre d’élèves et du montant reçu…»

La gestion des comptes est collégiale.

Elle implique la direction de l’école, les représentants des enseignants et ceux des parents.

Ceux-ci doivent payer les frais scolaires dans les comptes des écoles.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner