Kasai-Oriental : le loyer d'un pylône d’Airtel à la base d'un conflit à Lubao

La société civile de Lubao, dans le district de Kabinda, accuse les responsables de l’hôpital général de référence local d’une gestion opaque des finances de cette structure. A la base, les frais de loyer versés par la société de télécommunication Airtel pour son pylône implanté dans l’enceinte de l’Hôpital général.

L’entreprise de communication verserait anticipativement six mille dollars pour deux ans, à titre de loyer pour ce pylône.    Selon la société civile de Lubao, il avait été convenu que cet argent serve à doter cette structure sanitaire d’un appareil d’échographie, et  que le reste soit affecté à la réhabilitation des installations hygiéniques et des pavillons de l’hôpital.

Le médecin directeur de cette institution hospitalière, Vick Mulamba, rejette, pour sa part, cette allégation.

Il dit reconnaitre l’existence d’une telle convention.

Toutefois, il affirme ne pas comprendre la démarche de la société civile locale.

Dr. Vick Mulamba précise qu’il n’a de comptes à rendre qu’au comité local de gestion de l’hôpital, comité au sein duquel, deux représentants de la communauté locale siègent.

Concernant l’appareil d’échographie, le médecin directeur indique qu’il est  déjà à Mbujimayi.

Son acheminement à Lubao est retardé par la panne du bac sur la rivière  Lomami.

Quant à la réhabilitation de l’hôpital, celle-ci est en cours, soutient le médecin directeur de l’Hôpital général de référence de Lubao, Dr Vick Mulamba.

Enfin, le médecin chef de zone de santé,lui,  renvoie la balle au médecin directeur de l’hôpital général de référence.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner