Kananga : un conflit de forêt fait 2 morts et 5 blessés

Deux personnes ont été tuées et cinq autres blessées lors des affrontements ayant opposé, lundi 7 et mardi 8 mars, les habitants des localités de Bungomba et de Bakwa Ntombi. C’est le bilan avancé par l’administrateur du territoire de Mweka, Ntambwe Akahumbu. De leur côté, le coordonnateur  local de l’Observatoire de droits de l’homme et quelques  témoins parlent de six décès et dix-huit blessés à la machette.

Les deux parties se querellent une forêt. Celle-ci, explique l’administrateur du territoire, est à l’origine d’un vieux conflit entre ces deux villages, distants de 5 kilomètres.

L’affrontement à l’arme blanche a débuté lundi 7 mars dans l’après-midi, et s’est  poursuivi mardi matin. La première victime est une femme du village de Bungomba dont le corps a été retrouvé mardi. Le même jour, leurs voisins de Bakwa Ntombi en représailles sont partis blesser un enfant  qui a succombé,  mercredi 9 mars, de ces blessures.

Les personnes blessées ont été acheminées à l’hôpital général de référence de Mweka. Le médecin directeur de cet hôpital affirme avoir reçu cinq blessés dont une jeune femme d’environ vingt ans. Celle-ci déclare avoir été violée par une dizaine de personnes. Le Dr Célestin Ngoyi  appelle les hommes de bonne foi pour aider l’hôpital afin d’assurer une bonne prise en charge des blessés.

Aucune arrestation n’a été signalée parmi les auteurs de ces affrontements, mais l’administrateur du territoire confirme que la situation est redevenue calme depuis mercredi 9 mars, grâce à l’intervention de la police.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner