L’avion cloué à l’aéroport de Goma depuis février emmené à Kinshasa

Le Jet privé cloué au sol depuis le jeudi 4 février à l’aéroport international de Goma au Nord-Kivu pour trafic illicite des minerais, a décollé, mardi 15 mars dans l’après-midi, pour Kinshasa. Le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku, a déclaré à la presse que cette affaire va être traité par le Parquet général de la République, à Kinshasa.

Julien Paluku a précisé que les quatre expatriés, deux Nigérians, un Français et un Américain, impliqués dans l’affaire ainsi que les trois membres expatriés de l’équipage, sont  à bord de l’appareil.

Mais les 400 Kg d’or et les 4 millions de dollars américains saisis dans l’avion restent consignés à la Banque du Congo à Goma.

Cet avion et son équipage, sont arrivés à Goma le jeudi 3 février avec une importante somme d’argent, estimée à plusieurs millions de dollars américains. La nouvelle révélée par les médias a été confirmé » par un communiqué Julien Paluku, le lundi 7 février.

Les quatre membres de l’équipage ainsi que les quatre passagers de l’avion, ont été entendus, le même lundi, par les services de sécurité de la place.

La situation a tourné au vinaigre le vendredi 4 février, lorsqu’un officier  militaire proche du général Bosco Ntaganda, est arrivé à l’aéroport, accompagné des membres de l’équipage, et s’est opposé à la fouille d’une valise retirée de l’avion, ont indiqué des sources aéroportuaires.

Ce colis de minerais a par la suite été emmené chez le général Ntaganda et non au gouvernorat.

Ce même vendredi, le même haut responsable militaire est revenu à l’aéroport avec ces colis des minerais qu’il a fait monter dans l’avion. Depuis, l’avion est resté cloué au sol sur ordre des autorités  provinciales et les minerais placés à la banque, selon le gouverneur Paluku.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner