La Ceni lance la révision du fichier dans six provinces de la RDC

Enrôlement d'une électrice ce 7 juin 2009 à Kinshasa , lors de la révision du fichier électoral.Enrôlement d’une électrice ce 7 juin 2009 à Kinshasa , lors de la révision du fichier électoral.

Enrôlement d'une électrice ce 7 juin 2009 à Kinshasa , lors de la révision du fichier électoral.

La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a débuté simultanément, ce samedi 2 avril, la révision du fichier électoral dans six provinces du pays. Dans la plupart de villes ou territoires concernés, les populations se sont déplacées massivement vers les centres d’enrôlement pour obtenir leurs nouvelles cartes d’électeurs. Cette opération est prévue du 2 avril au 1er juillet 2011.

L’opération de révision du fichier électoral a été lancée dans les provinces ci-après:

  • Province orientale,
  • Nord-Kivu,
  • Sud Kivu,
  • Kasaï oriental
  • Bandundu et
  • Equateur.

Province Orientale: le gouverneur de province Médard Autsaï Asenga a donné le coup d’envoi, à Kisangani, de la révision du fichier électoral. Il a invité la population à se faire enrôler massivement.

Mille quatre cent trente deux centres d’inscription, sont repartis à travers les quatre districts de la province.

Nord-Kivu: près de 3 millions d’électeurs sont attendus pour s’enrôler dans 286 centres d’inscription sur l’ensemble de la province. La Ceni/Nord-Kivu avait demandé au gouvernement provincial de mettre en place  des bureaux d’itinérances à l’intérieur de la province vue le nombre de centres insuffisants. A cet effet, le gouverneur de province a promis de déploquer le budget évalué à 278.000 dollars américains.

Sud-Kivu: l’opération a débuté à Bukavu et dans les huit territoires de la province. Elle a été lancée officiellement par le gouverneur Marcellin Chishambo. La Ceni a rassuré que la population locale a été suffisamment mobilisée pour cela. 

Kasaï oriental: le gouverneur Ngoy Kasabji a invité la population à s’enrôler massivement et à saisir cette occasion pour rectifier les tirs de 2005, où cette opération avait été boycottée dans cette province. Dès la matin, les personnes se sont présentées nombreuses dans tous les quatre-vingt-cinq centres d’inscription de la ville de Mbuji-Mayi, qui ont  ouvert leurs portes ce samedi. Dans les district de Tshilenge et Kabinda ainsi que dans la ville de Mwene Ditu, l’ambiance  a été presque la même.

Par contre, dans le district de Sankuru, au nord de la province, seule la cité de Lusambo a ouvert vingt de ses cinquante neuf centres d’inscription. En raison du retard pour l’approvisionnement en carburant, l’opération n’a pas débuté dans quatre territoires:

  • Lodja,
  • Lomela,
  • Lubefu et
  • Katako Kombe

Equateur: Le vice-gouverneur Vincent Mokako a aussi donné le coup d’envoi de cette opération, avant de visiter quelques centres d’inscription disséminés à travers la ville de Mbandaka. Neuf cents vingt-deux centres ont été installés à travers toute la province.

Après  avoir bouclé cette opération dans les provinces du Bas-Congo et du Maniema, la Commission électorale nationale indépendante a démarré simultanément, mercredi 9 mars, la révision du fichier électoral au Katanga et au Kasaï occidental.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner