Kabambare: plus de 1 000 familles fuyant les atrocités des FDLR, réclament assistance

Plus de 1500 déplacés dans le territoire de Kabambare en détresse   demandent de l’aide humanitaire pour leur survie. Ils ont fui l’attaque des FDLR depuis 24 heures aux villages Matongo et Matete. Cette incursion rebelle a fait sept blessés et plusieurs biens emportés.

Ces déplacés, femmes, hommes,  vieillards et enfants redoutent les atrocités  commises par des FDLR les 11 et 12 avril dans les deux localités de Matongo et Matete, situées respectivement à 7 et 25 kilomètres de Salamabila, au sud-est de la province du Maniema.

Selon plusieurs sources concordantes confirmées par l’autorité locale, quarante cinq rebelles hutus rwandais accompagnés d’une dizaine de porteurs congolais, sont venus de Kazanza.

Ils ont attaqué ces deux villages et pillé des biens.

En février dernier, les FDLR avaient tué le chet Tuku Tuku et d’autres personnes de son village.

Toujours selon les mêmes sources, la présence de ces déplacés à Salamabila crée une psychose. . La population craint une autre attaque des FDLR.

C’est pourquoi les autorités locales demandent le renforcement des équipes des FARDC basées dans cette partie du pays.

Cependant, les autorités militaires et civiles se sont rendues à Matongo et à Matete.

Objectif : s’enquérir de la situation et rassurer la population.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner