Buta: une maladie inconnue tue près de 30 enfants

Villes de Kisangani et Kindu, marquées en rouge sur la carte.Villes de Kisangani et Kindu, marquées en rouge sur la carte.

Villes de Kisangani et Kindu, marquées en rouge sur la carte.

Près de trente enfants de moins de cinq ans sont décédés, depuis le mois de mars 2011 jusqu’au vendredi 20 mai, à Buta cité située à 324 kilomètres au nord de Kisangani dans la Province Orientale. Le médecin chef de zone, Bienvenue Apalata, a déclaré, samedi 28 mai, que toutes les victimes ont présenté les mêmes signes cliniques.

Trois cent quatre vingt-dix enfants de moins de cinq ans ont été enregistrés, au mois de mars, à l’hôpital général de Buta, selon le Dr Bienvenue Apalata, présentant des fièvres, vomissements et de diarrhée.

Au mois d’avril, explique-t-il, sept cent quatre enfants  présentant les mêmes signes ont été enregistrés.

Le nombre de décès est passé de quatre en mars à treize, pour le mois d’avril et à seize au 20 mai.

Le docteur Bienvenue Apalata s’inquiète que les enfants soient placés à trois ou quatre sur un même lit, et l’hôpital manque aussi des médicaments.

Pour sa part, le médecin inspecteur de district, Floribert Tepage, déclare que cette situation est due à une simple transition de la saison sèche à la saison pluvieuse.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner